banniere banniere

Fonterland

La mention la plus ancienne de Fonterland remonte à 1210 (Fontis Herlandis).
Ce fut un des vingt prieurés dépendant de l'Abbaye de Fontgombault à 5 kilomètres d'ici dont la construction paraît dater de la première moitié du 13ème siècle (seule la chapelle subsiste).

Il y a eu des moines qui ont mis en valeur le domaine jusqu'au 14ème ou 15ème siècle, après ce fut des "colons" qui exploitèrent le métayage pour le compte de l'Abbaye de Fontgombault jusqu'à la révolution.

Fonterland
Le domaine a beaucoup souffert pendant les guerres de religion tant par les exactions des catholiques que des protestants.
En mai 1569, il fut pillé par les reîtres allemands de l'armée du Duc d'Anjou qui stationnent dans la région (de Preuilly sur Claise à Bélâbre).
En septembre 1569, les protestant s'en prennent aux églises et aux chapelles de la région.
En février et mars 1570, retour des armées du Duc d'Anjou qui vivent sur l'habitant.

Fonterland fut adjugé à la révolution le 2 juillet 1791 comme bien national à Madame Dupin marquise du Blanc. Il resta dans cette famille jusqu'en 1846.

Les bâtiments autres que la chapelle datent des 17 et 18ème siècles et 19ème pour la porcherie. La maison date du 15ème.
La distribution des bâtiments était pratiquement la même sur le premier cadastre de Napoléon en 1808.

La Chapelle

Chapelle

La chapelle est le seul reste des bâtiments monastiques du prieuré de Fonterland.
Elle est orientée à l'est et vouée à Saint Michel. Elle était originellement insérée dans des bâtiments de parts et d'autre par lesquels on accédait par les deux portes latérales ce qui maintenait la voûte en pierre aujourd'hui effondrée. Elle mesure 7,9 mètres de long sur 3,9 de large.



Chapelle

Le portail occidental muré comportait deux colonnettes disparues qui supportaient les chapiteaux dont l'un est décoré d'une feuille.A doite de l'ancien autel disparu il y a deux logettes jumelles et de l'autre cotés l'armoire eucharistique jadis munie d'une porte.
Le cimetière des moines se trouvait au chevet de la chapelle.

Chapelle

L'évêque de Bourges est venu visiter la chapelle le 24 mai 1734, il l'a trouvé "en assez bon état de réparation et suffisamment décoré".
En 1786, la chapelle de Fonterland est désaffectée et transformée en bâtiment pour l'exploitation agricole.
Elle servait de bergerie en 1970 et a brûlé, la toiture actuelle date de ce sinistre.


A partir des informations recueillies auprés de l'abbé Jacques de Bascher